« Le Pineau vieillit bien dans les œufs en porcelaine de Limoges »


Article de Nathalie Col paru le 15 octobre 2018 sur France Bleu

Depuis quelques mois, une dizaine de viticulteurs testent différents modèles d’œufs et amphores en porcelaine mis au point par la société limougeaude Biopythos. Un producteur de Pineau des Charentes vient d’ouvrir le sien et les résultats sont encore plus concluants que ce qu’il espérait.

Au départ, il y a une intuition : celle que la céramique est un matériau idéal pour faire vieillir du vin, comme le faisaient d’ailleurs les romains à l’antiquité. La société Biopythos, née au sein de l’incubateur du pôle européen de la céramique à Limoges, développe donc des amphores et des œufs en porcelaine de différente tailles et au printemps 2018 plusieurs viticulteurs acceptent de les tester. Parmi eux, Frédéric Bourgoin, producteur de Cognac et de Pineau, en Charente. Il a laissé du Pineau pendant 6 mois dans un œuf en porcelaine de 20 litres, placé à l’extérieur pour le soumettre aussi aux amplitudes thermiques (variations de température, soleil et pluie).

Le jeune producteur se lance au moment de l’équinoxe de printemps, fin mars. Il est alors persuadé que la forme de l’œuf  va permettre de créer un mouvement de vortex permanent qui va accélérer le vieillissement et réduire la teneur en sucre de son Pineau. Le verdict tombe fin septembre à l’ouverture de l’œuf : non seulement ça a marché « mais surtout, le Pineau a aussi gagné une certaine minéralité et une légère amertume qui le rapproche d’un vermouth. _C’est assez atypique et je ne m’attendais pas à ça ! J’ai été agréablement surpris._« 

Une piste pour conquérir de nouveaux clients et enrayer le recul du marché du Pineau

Pour Frédéric Bourgoin, les nouvelles caractéristiques et saveurs obtenues grâce à la céramique vont permettre de conquérir tous ceux qui s’arrêtait à l’idée d’un produit trop sucré. Le but est de faire renaître un peu ce Pineau qui a une « image un peu désuète » selon lui et dont le marché est en recul de 15% en ce moment. « On fait le pari que les porcelainiers limougeauds nous aident à restaurer les lettres d’or du Pineau des Charentes. » En attendant de voir si d’autres producteurs se laissent tenter, Frédéric Bourgoin a d’ores et déjà commandé un nouvel œuf de 250 litres à la société Biopythos, qui vient de lancer une usine de fabrication d’œufs et d’amphores en porcelaine à Bonnac-la-Côte, juste à côté de Limoges.

AVRUL
Ester Technopole - 1 avenue d'Ester
87069 LIMOGES CEDEX / FRANCE
Tél. 33 (0)5 55 35 88 60