« À Limoges, décollage imminent pour l’agence de voyage en ligne Tridea »


Article de Sébastien Dubois paru le 3 octobre 2018 dans Le Populaire du Centre

Offrir de nouvelles destinations au départ de Limoges, via une seule liaison, c’est le pari de l’agence de voyage en ligne Tridea. Cette start-up limougeaude va lancer son site, la semaine prochaine.

Allez prendre une pinte à Dublin pour 90 €. Passer un week-end à Porto pour 266 €. Ou s’encanailler à Budapest pour à « peine une centaine d’euros ». Des destinations nouvelles au départ de Limoges à des prix défiants toute concurrence, c’est le pari de la start-up limougeaude Tridea, qui a annoncé, hier, à Limoges, le lancement de son site Internet, pour « le début de semaine prochaine ».

« Un accélérateur pour l’aéroport »

Une possible révolution dans l’univers du transport aérien en Limousin. Laurent Lemercier, le directeur de l’aéroport de Limoges, ne s’y est pas trompé, qui intervient dans une vidéo diffusée, hier, lors de la présentation du site : « c’est un accélérateur pour l’aéroport de Limoges et pour ses clients, juge-t-il. Cela va permettre de construire une offre nouvelle » des destinations au départ de la plateforme.

« Dénicheur de destinations », le site de Tridea, qui sera également accessible sur portable, pratique « le self connecting » et transforme la société en véritable agence de voyage en ligne, façon nouvelles technologies. « On mixe les vols quels que soient les accords entre les différentes compagnies et avec un seul changement », explique son créateur, Vivien Giraud. A l’arrivée, des prix réduits pour les clients, de nouveaux voyageurs pour les aéroports et une expérience de voyage améliorée pour les utilisateurs du site.

« Une étude CAP 2022 rappelle que d’ici cette date, 60 % des aéroports risquent de fermer, reprend le start-upper. Limoges, avec 300.000 passagers par an, n’est pas assez rentable. Notre site permet d’avoir plus de destinations et donc plus de passagers. Ce qui pourrait aider des aéroports comme Dinard ou Brive, plus près de nous. »

À Limoges, le site de Tridea permet à l’aéroport de passer d’une dizaine de destinations actuellement disponibles à près d’une cinquantaine dans les semaines qui viennent. « On prend une commission sur chaque vol, en fonction du risque de retard que la liaison représente, explique Vivien Giraud et s’il y a un problème, on prend en charge le billet du vol suivant ou l’hôtel si besoin. »

 

Recrutements en bout de piste

Sur le même marché, un seul concurrent, « tchèque », propose une offre approchante sans être aussi complète. Les nouveaux tarifs espérés vers Orly pourraient également offrir de nouvelles possibilités de liaisons à bas prix. Deux recrutements de développeur web sont prévus « d’ici la fin de l’année », explique également le jeune entrepreneur.

À trois ans, ce sont quatorze salariés qui pourraient être embauchés « et c’est un minimum », espère-t-il. Soutenu à la fois par l’accélérateur d’Iconosquare et par l’incubateur de l’université de Limoges (Avrul) et aidé financièrement par Initiatives Limousin, Tridea a tout de la pépite amenée à éclairer le ciel limousin. Au propre comme au figuré.

Visiter le site internet Tridea

AVRUL
Ester Technopole - 1 avenue d'Ester
87069 LIMOGES CEDEX / FRANCE
Tél. 33 (0)5 55 35 88 60