« Un aspirateur marin conçu en Limousin par un ancien rugbyman de Guéret »


Article de Floris Bressy paru le 24 septembre 2018 dans La Montagne

L’un des plus grands salons nautiques d’Europe se tient cette semaine à la Rochelle. Alan d’Alfonso s’y rend pour présenter l’aspirateur marin qu’il a mis au point depuis plus de deux ans.

Il y a bien sûr l’espoir d’attirer de gros poissons intéressés par l’achat d’un Recyclamer… Car depuis la naissance du concept dans un garage de La Brionne en 2016, l’aspirateur flottant intelligent a fait bien du chemin.

L’association fondée par Alan D’Alfonso Peral et ses copains s’est muée en start up – hébergée au pôle domotique de Guéret – tandis que plusieurs partenariats techniques se sont noués pour le développement du projet : avec l’Ensil, l’Université de Limoges et Edf.

Pour les ports et nos plans d’eau

Ce travail d’équipe ne pouvait que réussir à celui qui est aussi connu sur les terrains de rugby de la région – hier le RCGC, aujourd’hui Saint-Junien. Et à qui il revient désormais de transformer l’essai. Il a déjà trouvé des clients pour quatre exemplaires du Recyclamer. « Le Grand Pavois de la Rochelle rassemble 800 exposants et 80.000 visiteurs, c’est le quatrième salon nautique en Europe. On y va donc pour se faire connaître et prendre quelques commandes de plus », annonce Alan D’Alfonso Peral avec enthousiasme. Pour ce faire : deux démonstrations par jour dans le port de La Rochelle. Il fallait bien ça pour cette première grandeur nature du Recyclamer qui jusqu’alors n’a connu que Courtille.

« Il y a des salons d’inventeurs où l’on parle de voitures volantes, de voyages sur la Lune ou sur Mars… Alors qu’il y a tant de choses à faire concrètement pour sauver l’environnement… » L’ancien étudiant en médecine parle en scientifique : « Les surfaces en eau recouvrent trois quarts de la planète. Et les fameux continents de plastique qui choquent tant l’opinion, formés par accumulation au milieu des océans, ne représentent que l’infime partie, visible, de ce qui est rejeté en mer ».

Si les Recyclamer en gobent une petite partie, ce sera déjà beaucoup pour son inventeur qui aime autant la voile que le ballon ovale. La curiosité suscitée auprès des promeneurs ou joggeurs de Courtille lors des essais est aussi un motif de satisfaction pour Alan D’Alfonso Peral : « Avant de nettoyer, le but premier de notre association était de sensibiliser… Grâce au Recyclamer nous pouvons faire les deux en même temps ».

AVRUL
Ester Technopole - 1 avenue d'Ester
87069 LIMOGES CEDEX / FRANCE
Tél. 33 (0)5 55 35 88 60